Sites de fans et site officiel, blogs et forums de Babx, Chanteurs, Musique

Sites de fans et site officiel, blogs et forums de Babx, Chanteurs, Musique
| | | |

Newsletter

Toutes les nouveautés de CélébriNET par email

désabonnement

Babx

Babx

Babx, direct et sensuel comme se doit d’être la chanson. Chevelure en broussaille, noire et de jais, qui scintille sur une veste fluo bien d’aujourd’hui. Visage rond, regard franc, ce jeune homme de 24 ans est un gourmand de la vie, de la femme, des mots. C’est ce qu’il dégage et c’est bien mieux parce qu’enfin voilà quelqu’un qui ressemble à ce qu’il chante.

Ce fils exilé des enfants du paradis des mots aurait pu faire jongler des balles, cracher du feu ou mimer ses contemporains qui courent plus vite que leurs ombres. Mais, enfant de la balle eut été peut-être trop confortable. Alors Babx a choisi son camp : celui de la chanson qui viole les sentiments convenus.

A l’opposé d’une chanson bourgeoise, bien assise dans son époque (une mère professeur de chant, de piano et musicologue et un père psychanalyste fils de chef d’orchestre) fait de son chant une arme tranchante pour se mettre en scène. Il y a du Jean Genet et du Antonin Artaud dans la poésie de Babx. Des noms qui peuvent faire peur à tous ceux qui pensent que la chanson est le territoire exclusif de la légèreté.

Erreur de casting. La chanson est le pays des merveilles contrastées de l’utopie où la légèreté est insoutenable, comme lorsque Chaplin nous restituait notre enfance en fuite. Elle s’érige en  terril de toutes les révolutions, comme lorsque Léo Ferré étreignait la rondeur des mots pour retrouver le vertige de l’amour fait dans la marge. C’est ainsi, Babx chante et pense. Les deux à la fois, les deux en même temps. C’est suffisamment rare pour être souligné. Une exception culturelle à lui tout seul.

Le chanteur est un mineur de fond qui va extraire le trésor majeur de l’émotion vagabonde. Hors mode, hors champ, Babx est un moderne parce qu’il a compris la vertu de notre chanson hexagonale. Une sorte de placebo, de travestissement fort, tragique, comme un parfum pour tout le monde. Babx aurait pu être un théoricien de la chanson. Un de ceux qui auraient compris le charme sexuel d’une mélodie habillée de mots, ce frottement intime entre le réel et le fantasme. La chanson donc comme une religion païenne, une suite de moments impalpables où l’on guette sans cesse à l’infini la frontière entre ce que l’on est physiquement et ce que l’on transpire intimement.

Babx a tout compris. Il chante non pas pour respirer mais pour être plus proche à tout jamais de la vie et de la mort. Désincarné et charnel, son album est une invitation au coït spirituel…. Tout cela vient sûrement de ses premières amours qui portaient des noms qui sonnent comme des paires de claques : N.T.M., Ministère Amer, Assassin… Le poing des mots, le choc des rythmes. Allez savoir comment Nino Rota, Charlie Parker, Bill Evans ou Thélonious Monk se sont rencardés dans cette partie fine organisée par Babx. D’autant que le jeune chien fou avait aussi improvisé une joute musicale entre Ravel et Debussy, légèrement pervertie par Iggy Pop et Tom Waits. C’est un peu cela l’imaginaire de Babx, le cœur volcan d’un jeune débutant malgré tout dans la chanson.

Babx lui a réussi avec son premier disque à toucher le 7ème ciel avec le patois de tout le monde. La chanson.

Didier Varrod.

Source : Attitude Net - Copyright : ON Music / Warner Music

Site Officiel Site Officiel Site Référence CélébriNET Site Référence CélébriNET
Recherche personnalisée

Wallpapers

Aucun fond d'écran référencé.

Proposer un fond d'écran de «Babx»


page màj le 22/08/2017 12:08
© Copyright CélébriNET 2001 - 2017 | proposer un site | contact | webmasters