Sites de fans et site officiel, blogs et forums de Krista, Chanteuses, Musique

Sites de fans et site officiel, blogs et forums de Krista, Chanteuses, Musique
| | | |

Newsletter

Toutes les nouveautés de CélébriNET par email

désabonnement

Avant de se lancer dans le rap au grand jour, la vie de Krista n'a pas
toujours été simple. Entre un père hyper-protecteur et une mère assez
réfractaire à l'univers du rap, «musique des sales caractères», la
jeune Krista a dû trouver le chemin étroit pour réaliser ses rêves,
même si pour cela il lui aura fallu contourner ou franchir pas mal
d'obstacles, tant son histoire semble cristalliser les difficultés
d’une jeune femme élevée dans les banlieues d'aujourd’hui. Krista naît
en 1977, à Argenteuil. Elle grandit en région parisienne. Ses parents
écoutent surtout de la chanson française. Elle découvre Charles
Aznavour, le côté vécu de ses textes et de ses interprétations. Elle
apprécie aussi Eddy Mitchell, ses morceaux construits comme des petits
scénarios en cinémascope. Son père possède des disques de
rhythm'n'blues : Otis Redding, Sam & Dave, Aretha Franklin, Marvin
Gaye, Stax et Motown nourrissent aussi son enfance. Dans sa chambre,
Krista capte le feeling des grands de la soul et s’essaye au chant.
Elle prend des cours de piano, étudie le solfège. À l'école, toute
petite, elle écrit des textes. Les profs remarquent sa facilité, son
style.



Après la séparation de ses parents - elle a alors seize ans - elle
rencontre un premier amour qui part vivre en Angleterre. L'éloignement
et la correspondance soutenue qui suivent lui font mesurer le poids des
mots lorsqu'ils sont couchés sur le papier d'une lettre pleine de
sentiments forts. Après des allers-retours chez son père, à Montigny,
chez sa mère, à Ivry, tous deux un peu pris de cours par le désir
d’émancipation de leur fille, Krista tombe sur Monsieur XYZ. Il rappe,
lui mène la vie dure. Elle aime ça. Il est fier, jaloux, mais
protecteur. Elle l'aide dans ses devoirs de français, lui rédige ses
dissertations. Il l'encourage à se lancer dans l'écriture rap. Pas plus
: « C'est pas un truc pour fille... »



Après sa rupture d'avec Monsieur XYZ, Krista réintègre l'appartement de
son père en 1998, se lie avec des amis et un dj, passe son temps dans
un studio du coin. Elle devient Apsara, évolue avec son crew, Prophetie
et son dj, Dj Blaky. En 1999, sa cousine l'appelle : un titre de
Monsieur XYZ passe en radio. Ce sont ses paroles qu'elle découvre dans
le poste. Alors elle insiste, signe un rap pour les besoins d'un
épisode de la série L'Instit. Le groupe Prophetie se sépare. En 2000,
Krista rejoint La Müssada Promma Cinqué, un autre team. Elle dort en
studio, se couche et rentre à pas d'heure pour vivre sa passion. Elle
quitte le groupe peu après, commence à se produire en solo. En 2000,
elle rencontre le père de sa fille qui voit le jour en 2001. Krista
croise Benny Malapa, apparaît avec Stomy Bugsy dans Rapbiz, son
court-métrage comédie musicale.



Malgré sa nouvelle vie, centrée sur sa petite fille, elle entame
l'écriture des morceaux de son futur album. Un premier single, J'te
Trompe. D'autres titres suivent : il y est question de types mythos
(Mytho), de fille accrocs à la carte bleue (J'Veux Tout), de petits
caïds empêtrés dans des existences sans issue (Yakuza) ou juste d'amour
(Tout Me Manque). Le ton est juste, pétillant, mutin et malin, sincère,
jamais moqueur ou facile. Krista raconte sa vie, celle de ceux qui
l'entourent, se moque d'eux et d'elle-même avec lucidité. Son style est
détonant, personnel, attachant. Comme cette jeune femme définitivement
singulière et surprenante.

Site Officiel Site Officiel Site Référence CélébriNET Site Référence CélébriNET
Recherche personnalisée

Wallpapers
www.krista.fr
Tous les wallpapers de Krista


page màj le 21/11/2017 12:38
© Copyright CélébriNET 2001 - 2017 | proposer un site | contact | webmasters